Syndic Expert : Chargement en cours
title

Un risque qui se développe : la mérule

Un champignon qui s’attaque au bois des constructions apparaît comme un nouveau fléau des bâtiments dans plusieurs régions, en particulier dans l’Ouest de la France.

Le « champignon des maisons »  (de son nom scientifique Serpula lacrymales), dans sa forme végétative, a l’aspect d’un feutrage blanc, épais et cotonneux. La mérule dans des maisons ou des immeubles, s’attaque aux bois, notamment aux charpentes et boiseries de constructions humides et mal aérées. Dans la majorité des cas, la mérule se niche souvent derrière un doublage, d’où sa détection tardive. Sa découverte est souvent faite suite à des travaux d’emménagement, comme la dépose d’éléments.

La présence est généralement consécutive à une rupture de l’équilibre hydrique des bâtiments entraînant un taux anormalement élevé d’humidité des éléments de bois. Elle apparaît bien souvent à la suite de défauts d’entretien, de dégâts des eaux ou d’erreurs de conception lors de réhabilitations, ainsi des enduits étanches intempestifs. Selon un guide de l’Agence nationale de l’habitat « les mérules ne peuvent pas infester une maison bien conçue et normalement entretenue ».

 

Il est désormais prévu, dans la loi Alur, que la présence de mérule dans un immeuble doit être obligatoirement être déclarée en mairie. Pour les parties privatives, la déclaration incombe au copropriétaire concerné. Pour les parties communes d’un immeuble en copropriété, la déclaration incombe au syndicat des copropriétaires, donc de fait elle est effectuée par le syndic.

Quand des foyers de mérule sont identifiés, un arrêté préfectoral délimite les zones présentant un risque. Dans de telles zones, en cas de démolition partielle ou totale d’un bâtiment, les matériaux contaminés doivent être traités ou incinérés sur place.



FERMER

La soirée
des présidents

Chers copropriétaires !

 

Inscrivez-vous à notre formations gratuite pour tout connaitre sur le rôle du président de conseil syndical

FERMER

Bonne lecture !

Google+