Syndic Expert : Chargement en cours
title

Qui siège à l’assemblée générale ?

Une réponse simple : les copropriétaires, et eux seuls.

Ils ont certes la possibilité de se faire représenter (mais sans avoir à justifier la raison de leur absence) en confiant un pouvoir à un mandataire de leur choix. Le mandataire désigné peut ne pas être membre du syndicat des copropriétaires. La seule interdiction, absolue, concerne le syndic, ses parents, proches et employés.

La participation est un droit mais pas une obligation.Les absents n’encourent d’autres « peine », que de voir leur nom mentionné au procès-verbal. Mais ils perdent l’occasion de prendre part aux décisions. Par contre, ils disposent d’un droit de contestation dans des conditions strictement définies.

Le syndic est évidemment présent, soit personnellement, soit par un des gestionnaires de son cabinet. Il intervient dans les débats mais ne peut en aucune façon prendre part au vote. Il est fréquent, également, que le syndic assure le secrétariat de séance.

Cependant des personnes peuvent être présentes à l’assemblée mais sans droit de vote :

  • les représentants d’associations de locataires qui peuvent être invités à assister ;
  • des experts, techniciens, hommes de l’art, ainsi un architecte, qui sont consultés sur une question précise, en particulier pour des travaux ; ils contribuent à « éclairer » les copropriétaires.

Pour en savoir plus sur « quelles sont les majorités requises en assemblée générale ? », n’hésitez pas à consulter cet article: https://blog.syndicexperts.com/blog/majorites-requises-assemblee-generale

Summary
Qui siège à l’assemblée générale ?
Article Name
Qui siège à l’assemblée générale ?
Description
La participation est un droit mais pas une obligation.Les absents n’encourent d’autres « peine », que de voir leur nom mentionné au procès-verbal. Mais ils perdent l’occasion de prendre part aux décisions. Par contre, ils disposent d’un droit de contestation dans des conditions strictement définies.
Author


CONTACTEZ MOI

Google+