Syndic Expert : Chargement en cours
title

Page 10 : Nos conseils

bureaux

Comment peut-on apprécier la capacité à prévoir d’un syndic ?

Donc les situations imprévues ou délicates, ou difficiles techniquement et financièrement, sont révélatrices des capacités professionnelles du cabinet de syndic. Il doit agir face à une situation d’urgence, et, de manière générale, aider les copropriétaires à prendre une décision en assemblée générale, en tenant en compte de tous les paramètres, y compris ceux relatifs aux coûts.
immeuble paris

Comment peut-on apprécier l’efficacité et la réactivité d’un syndic ?

La vie de la copropriété est donc parsemée de questions, de difficultés plus ou moins graves. Comment le syndic est-il à votre écoute et comment agit-il au jour le jour ? Tout ceci correspond aux notions – et pratiques – de collaboration, de proximité, de réactivité, d’écoute, d’interactivité, de capacité d’analyse des situations. D’autant plus que le syndic n’agit pas seul : il est le maillon indispensable entre la copropriété et les professionnels, en particulier les entreprises amenées à intervenir. « Donneur d’ordres », le syndic va assurer le suivi des opérations et leur paiement. Toutes ces interventions nécessitent aussi de se dérouler en transparence.
assurance d'un syndic de copropriété

Comment peut-on apprécier le professionnalisme d’un syndic ?

En tant que copropriétaire vous savez que la gestion d’un immeuble peut être complexe, voire délicate, qu’elle demande de la rigueur et de la continuité ; elle se doit d’être confiée à une personne ou une société) qui vous offre toutes garanties. Le syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires, il agit donc pour vous et en votre nom. Il vous faut donc apprécier la pertinence de cette délégation de pouvoir.
Immeubles parisiens

Comment définir le champ d’action du syndicat des copropriétaires ?

Ainsi il est illicite que l’assemblée générale impose à un copropriétaire la transformation de sa partie privative en partie commune. Il lui est interdit également de prendre des décisions qui porteraient atteinte à la jouissance d’une partie privative, ou de restreindre les utilisations d’une telle partie. Les suppressions de l’emploi de gardienne ou d’un élément d’équipement commun (chauffage collectif ou ascenseur) sont considérées comme des atteintes aux modalités de jouissance de parties privatives, et peuvent relever d’un vote à l’unanimité.
Attente des copro à l'égard du syndic

Quelques recommandations aux copropriétaires.

De même le fait d’être dans un local privé ne vous exonère pas de respecter les lois et règlements, en particulier pour tout ce qui touche aux nuisances et troubles de voisinage, qui sont bien souvent les principales causes de litiges en copropriété. Pour les relations humaines, y compris avec vos voisins, vous agissez bien sûr au mieux.
immeuble paris

Quelles sont les règles pour les constructions participant du Patrimoine ?

Il convient de distinguer les bâtiments proprement dits, qui présentent un intérêt historique ou esthétique particulier. Ils sont classés en tant que monuments historiques ou inscrits à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. Pour qu’ils soient préservés ont été définies des règles administratives, plutôt contraignantes, notamment pour les conditions d’obtention de permis de construire si des travaux sont nécessaires. Les immeubles qui avoisinent un monument historique, qui sont dans son périmètre, font l’objet également de dispositions réglementaires.
Immeubles parisiens

Une démission du syndic est-elle possible ?

Par contre, si l'assemblée générale désigne un nouveau syndic dont la prise de fonction intervient avant le terme du mandat du syndic précédent, cette décision vaut révocation de ce dernier à compter de la prise de fonction du nouveau (disposition précisée par la loi du 24 mars 2014). Pour différencier les situations : lors d’une démission la décision émane du syndic ; lors d’une révocation le syndicat des copropriétaires réuni en assemblée décide de mettre fin aux fonctions du syndic, de rompre le contrat.
calcul des charges d'une copropriété avec une calculatrice

Pourquoi le syndic procède-t-il à des appels de fonds ?

Les charges générales, aussi appelées communes, concernent les dépenses courantes, relatives à la conservation, l’entretien et l’administration de l’immeuble. Sont concernés comme postes de dépenses : l’entretien et la maintenance courante des parties communes, les réparations de faible ampleur, l’électricité consommée pour les parties communes, le salaire de la gardienne ou les frais de nettoyage, les assurances, les honoraires du syndic, les impôts et taxes pour les parties communes.
Immeubles parisiens

Un seul syndic pour une copropriété !

La copropriété ne peut se passer de syndic ; si elle s’en trouve dépourvue des dispositions peuvent amener la nomination d’un administrateur provisoire ou d’un syndic judiciaire. L’action de ces personnes désignées par une ordonnance de justice vise à assurer les conditions pour qu’un nouveau syndic soit désigné de manière régulière.
syndicat de copropriétaire - conseil syndical

Qu’est-ce que l’usage abusif des parties communes ?

L’usage abusif ne concerne que les seules parties communes ; il concerne l’application du règlement de copropriété que les juges sont amenés à interpréter en cas de litige. Les désordres dont la source se situe dans les parties privatives relèvent des troubles de voisinage ou des nuisances.
immeuble

Que faut-il entendre par destination d’un immeuble ?

Pour définir la destination d’un immeuble interviennent à la fois les actes (au sens des textes), les caractères et la situation Mais dans la réalité, et dans la jurisprudence, se pose la question de savoir si les trois éléments concourent de manière égale pour caractériser un immeuble précis, ou si l’un d’entre eux l’emporte… L’évolution du quartier où est situé l’immeuble peut influer.
syndicat de copropriétaire - conseil syndical

De nouvelles obligations du syndic résultant de la loi Alur

La loi du 24 mars 2014 « pour l’accès au logement et un urbanisme rénové » précise des obligations, dont certaines sont nouvelles pour les syndics de copropriété. Soumettre au vote de l’assemblée générale la décision de souscrire un contrat d’assurance contre les risques de responsabilité civile. En...
plan d'un immeuble

Les quotes-parts de copropriété : tantièmes ou millièmes

Leur participation à la copropriété est exprimée par des tantièmes, ou millièmes (mais il peut y avoir des copropriétés réparties en dix-millièmes), le calcul reposant sur la superficie, pondérée le cas échéant par la situation dans l’immeuble ou l’usage. L’expression mathématique est une fraction exprimant la part dans l’ensemble de la copropriété ; le principe est d’une simplicité évidente : le total des tantièmes correspond à la somme de ceux des lots.
bureaux

Comment vote l’assemblée générale ? La majorité simple

En assemblée générale des décisions sont prises à la « majorité simple », qui est la plus facile à réunir. Sont prises en compte les voix exprimées des copropriétaires présents et représentés. Les tantièmes des copropriétaires absents ne sont pas décomptés. La majorité simple, telle qu’elle est définie par l’article 24 de la loi du 10 juillet 1965, modifiée par la loi du 24 mars 2014 concerne principalement :
grande table pour une ag de copropriétaires

Comment définir l’assemblée générale des copropriétaires ?

Le syndic, dans le cadre de la gestion courante, a en charge l’organisation de la réunion, la préparation de l’ordre du jour et l’envoi des convocations (dans un délai strictement imparti de 21 jours). Au cours de la réunion il intervient et explicite si besoin, mais il ne prend pas part aux décisions (le vote relève des seuls copropriétaires).
lot de billets en euros

Comment le fonctionnement financier de la copropriété est-il assuré par le syndic ?

Le syndic est chargé d’établir le budget prévisionnel de la copropriété et de tenir les comptes. Une comptabilité séparée est assurée pour chaque syndicat des copropriétaires (par définition un syndic professionnel gère plusieurs copropriétés) afin de faire apparaître la situation de trésorerie du syndicat et la position comptable de chaque copropriétaire.
calcul des charges d'une copropriété avec une calculatrice

Les charges en copropriété : que faut-il payer ?

Le syndic est amené à payer les factures, les contrats, les salaires pour les différentes opérations qui permettent d’assurer le fonctionnement, l’entretien et l’administration de l’immeuble. Le syndic tient la comptabilité des dépenses qui entrent dans le cadre du budget prévisionnel voté par l'assemblée générale pour un an. Ce budget est approvisionné par les copropriétaires qui payent – d’ordinaire trimestriellement – les appels de fonds pour charges, émis par le syndic. Le règlement de ces appels est la première obligation de chaque copropriétaire, puisqu’ils permettent de mobiliser les fonds nécessaires au bon fonctionnement de la copropriété.
Attente des copro à l'égard du syndic

Quelles peuvent être les attentes des copropriétaires à l’égard du syndic ?

Les relations entre le syndic et la copropriété se doivent d’être fondées sur la confiance et la transparence. L’ensemble des collaborateurs sont réactifs, facilement joignables, disponibles et leurs actions se révèlent adaptées aux attentes des copropriétaires. Ces qualités sont manifestées en particulier par le gestionnaire qui a l’immeuble en charge, le comptable et l’ « homme travaux » qui intervient pour régler les multiples problèmes matériels.
Google+