Syndic Expert : Chargement en cours
title

Comment peut-on apprécier le professionnalisme d’un syndic ?

Le professionnalisme, au sens de la capacité de répondre de manière précise et adaptée à vos demandes et aux besoins de la copropriété, apparaît comme un impératif absolu.

En tant que copropriétaire vous savez que la gestion d’un immeuble peut être complexe, voire délicate, qu’elle demande de la rigueur et de la continuité ; elle se doit d’être confiée à une personne ou une société) qui vous offre toutes garanties. Le syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires, il agit donc pour vous et en votre nom. Il vous faut donc apprécier la pertinence de cette délégation de pouvoir.

Cette compétence est, d’abord, celle des personnes avec qui vous serez le plus souvent en contact : gestionnaire (celui ou celle qui « suit » votre copropriété) et assistant(e). Et une autre personne, que vous verrez plus rarement mais dont le rôle est de première importance : le comptable. La gestion d’une copropriété est aussi le maniement comptable des fonds. La copropriété fonctionne avec votre argent, celui que vous envoyez tous les trimestres en payant les charges. La rigueur dans la gestion comptable est un devoir essentiel, et les documents comptables qui seront communiqués au conseil syndical et que vous serez amené à approuver en assemblée générale se doivent d’être irréprochables.

C’est au syndic qu’il revient bien souvent d’avoir à expliquer des dispositions législatives ou des contraintes réglementaires dont les copropriétaires ne connaissent pas toujours les détails ou les subtilités (deux exemples : la mise aux normes des ascenseurs qui a préoccupé de multiples copropriétés pendant des années, l’application de la récente loi Alur, du 24 mars 2014), et bien entendu à les appliquer dans la gestion de la copropriété. Le syndic va aussi à assumer les démarches administratives, qui relèvent d’un exercice très professionnel.

Summary
Comment peut-on apprécier le professionnalisme d'un syndic ?
Article Name
Comment peut-on apprécier le professionnalisme d'un syndic ?
Description
C’est au syndic qu’il revient bien souvent d’avoir à expliquer des dispositions législatives ou des contraintes réglementaires dont les copropriétaires ne connaissent pas toujours les détails ou les subtilités (deux exemples : la mise aux normes des ascenseurs qui a préoccupé de multiples copropriétés pendant des années, l’application de la récente loi Alur, du 24 mars 2014), et bien entendu à les appliquer dans la gestion de la copropriété.
Author


CONTACTEZ MOI

Google+