Syndic Expert : Chargement en cours
title

Comment évaluer la pertinence d’un syndic ?

Les syndics de copropriété sont fort nombreux, comment choisir parmi eux celui qui sera le plus approprié aux besoins et aspirations de la copropriété ? Cette question peut se poser dans plusieurs situations.

 

Choix d’un syndic : les différentes situations

Les différences situations avant de faire le choix d’un syndic peuvent être les suivantes :

– Un syndic est en place et les copropriétaires essayent de l’ « évaluer ». La réflexion et la recherche d’informations ne se font pas en urgence. La prochaine assemblée générale ne se tiendra que dans plusieurs mois.

– Le syndic en place ne peut, ou veut, plus continuer sa tâche.

– Le syndicat des copropriétaires souhaite « changer de syndic », ce qui constitue une situation fréquente.

 

Si le choix de prendre un nouveau syndic a été acté, il est important de l’évaluer pour faire le bon choix. Le paragraphe suivant va vous donner des pistes pour évaluer et juger un syndic.

 

Évaluer et juger les compétences d’un syndic avant de faire un choix

Pour ce faire un choix, quelques pistes pour vous aider à apprécier la pertinence et juger des compétences :
– vous informer auprès d’autres copropriétés pour savoir ce qu’elles pensent de leur syndic. Obtenir auprès d’organismes professionnels des listes de syndics afin d’entrer en contact.
– établir comme un répertoire des informations sur le ou les syndics
– quand le cabinet a-t-il été fondé (l’ancienneté peut être une garantie), qu’elle est sa structure financière, sa stabilité et son expérience ;
– quelles sont les compétences professionnelles reconnues à son dirigeant, y compris sa formation universitaire ;
– le syndic est-il affilié à un organisme professionnel, tels que la FNAIM ou l’UNIS ;
– quelle est la forme juridique et le capital du cabinet (deux exemples simples : un cabinet de petite taille au capital d’origine familiale, d’une part ; une filiale d’un grand groupe qui compte des centaines d’agences et de cabinets franchisés, d’autre part. Dans les deux cas le travail peut être très bien fait mais il est utile de savoir quelles sont les caractéristiques du partenaire de votre copropriété ;
– quel est l’effectif du cabinet, et si possible la ventilation de ce personnel entre les catégories ; quel est le nombre de gestionnaires par rapport au nombre de copropriétés gérées ; ce personnel est-il facilement joint, compétent et efficace, et réactif en cas d’événements impromptus ;
– quelle est la manière de tenir les comptes de la copropriété et de rendre compte aux copropriétaires ;
– quelle est la manière de suivre l’entretien courant de l’immeuble ;
– comment agit-il pour préparer et suivre des travaux importants ;
– comment assure-t-il l’information des copropriétaires ;
– comment est assurée la gestion financière et quel est le montant des honoraires ? Les honoraires ne sont pas un aspect négligeable, mais leur montant n’est qu’un des critères de choix.

Cette liste récapitule des éléments de base, que vous avez tout loisir de compléter.
Sur ce site vous trouverez des informations plus détaillées sur de multiples aspects qui interviennent dans le choix d’un syndic.

Un point non négligeable : les rapports humains ; le courant passe-t-il entre le syndic et les copropriétaires. Cela peut relever des affinités, trouver sa source dans les modes d’appréciation, voire le charisme. Le même syndic peut, selon les copropriétés, être apprécié et estimé, détesté ou adulé. Dans les relations syndic / syndicat des copropriétaires entrent en jeu les modalités techniques mais aussi les relations interpersonnelles.

Summary
Comment évaluer la pertinence d’un syndic ?
Article Name
Comment évaluer la pertinence d’un syndic ?
Description
Cette question peut se poser dans plusieurs situations. Un syndic est en place et les copropriétaires essayent de l’ « évaluer ». La réflexion et la recherche d'informations ne se font pas en urgence. La prochaine assemblée générale ne se tiendra que dans plusieurs mois.
Author


CONTACTEZ MOI

Google+